Nef principale de la cathédrale

Tout le monde a surement déjà visité des mines de Sel. Que cela soit sous terre ou à ciel ouvert, j’en ai déjà personnellement vu plusieurs et à chaque fois, cela m’a impressionné. Eh bien celles que je vais vous présenter dans cet articles n’échappe pas à la règle.

Commençons par la plus grande, la plus connue et la plus touristique; La Mine de Zipaquira et son impressionnante cathédrale.

A environ une heure au nord de Bogota, nous arrivons dans la petite ville de Zipaquira. Petite bourgade traditionnelle de la savane de Bogota qui vit principalement du tourisme. Plusieurs restaurant à l’entrée du village nous propose ses viandes fumées. Nous nous arrêterons pour prendre des forces avant notre visite.

Nous arrivons ensuite à l’entrée de la mine de Zipaquira.

Ce qui impressionne, c’est la grandeur des galeries. La visite commence par un chemin de croix. Les 14 croix sont disséminées le long de la galerie, sculptées directement dans le sel. Nous arrivons ensuite à la coupole avec un balcon donnant sur l’immense cathédrale de sel.

Nous continuons par la descente  d’un étage pour nous retrouver dans les différentes nefs de la cathédrale entièrement sculptée dans la roche salée. L’imposante croix principale mesure plus de 16m de haut. Les jeux de lumière sont sublimes.

Au niveau historique, il y a eu 2 cathédrales de sel. la première a été érigée en 1954 par les mineurs. Il était très important pour eux d’avoir un lieu ou prier étant donné que leur travail était très dangereux sous terre. Elle a été fermée en 1992 suite à des risques d’effondrements de la paroi principale. C’est suite à un concours d’architecture que Roswell Garavito Pear, architecte de Bogota remporta le droit de construire la nouvelle cathédrale que l’on visite actuellement. En 2007, elle a été choisie parmi les 7 merveilles de Colombie.

Bref, un lieu qui se visite facilement depuis Bogota en le combinant peut-être avec la lagune de Guatavita.

Je vais maintenant vous parler d’une autre mine de sel beaucoup moins connue mais qui à mon avis, mérite vraiment une visite et peut-être même plus à mon goût que celle de Zipaquira. Il s’agit de la mine de Nemocon. Pourquoi je l’ai tant aimée?? Tout d’abord car moins touristique, plus artisanale, plus jolie, meilleures explications de la part des guides.

Jeux de lumière dans la mine de Nemocon

Le sel de cette région a été exploité depuis l’époque pré-colombienne par la civilisation Muisca qui habitait cette zone de Colombie. A l’arrivée des espagnol au 16e siècle, l’exploitation s’est intensifier et s’est fait de manière souterraine. Avant cela, les Muisca récupéraient l’eau salée qui sortait de la montagne et la faisaient évaporer.

Les jeux de lumière sont également magnifique et on y trouve d’énorme bassin ou le processus de saumure était fait. Dans la partie de la mine réservée aux touristes, ces bassins sont d’immense miroir souterrains reflétant les parois de la mines et les lumières, juste magique.

Miroir de la mine

Pour plus de renseignements, merci de nous contacter directement à cette adresse: info@pasionandina.com.