Vous voulez échapper à la foule du Camino Inca ou souhaitez simplement sortir du grand circuit touristique du Machupicchu ? Nous vous donnons 5 alternatives au célèbre sentier souvent plein et indisponible plusieurs mois à l’avance.

Voici un petit topo sur nos plus belles randonnées dans la vallée des Incas.

  1. Salkantay, un des plus beaux treks du monde

Salkantay

Sur le sentier du Salkantay

Répertoriée par le National Geographic comme l’un des 25 plus beaux treks du monde, il part de Mollepata et termine en beauté au Machu picchu. En 5 jours vous découvrirez une diversité de paysages exceptionnelle, vous passerez au pied d’un des sommets les plus hauts des Andes : Le Salkantay (Montagne sauvage en quechua).  Prévoyez un temps d’acclimatation à l’altitude avant de vous aventurer sur les sentiers car le point culminant du trek est à 4600 mètres,

C’est une bonne alternative au Camino Inca, vous y verrez moins de vestiges incas mais une diversité de passages plus riches : vous passerez au pied d’un glacier impressionnant où vous pourrez contempler une lagune à l’eau bleue turquoise ! Le départ se fait comme évoqué précédemment depuis Mollepata pour arriver après 5 jours à Aguas Calientes d’où vous monterez au Machu Picchu. Le retour à Cusco peut se faire en train ou en bus.

5 jours – 4 nuits

 

  1. Choquequirao : petite sœur du Machu picchu.

Choqueqirao lamas

Lamas du Choqueqirao

Pas encore totalement envahi de touristes, ce sentier fait partie des treks les plus difficiles par son dénivelé et le canyon que vous traverserez.

Le Choquequirao est l’un des derniers refuges Inca, il est associé au Machu Picchu par la ressemblance de leur architecture, à 3000 mètre d’altitude il surplombe la rivière Apurimac. Le site était dédié au culte des dieux de la montagne, de l’eau et à d’autres éléments naturels. L’histoire n’a que très peu retenu ce site et pourtant … Hiram Bigham présenté souvent comme la personne ayant découvert le Machu Picchu y est d’abord passé avant d’arriver dans la mythique citadelle Inca.

Le départ se fait de Abancay, il faut compter deux jours de marche pour arriver au site archéologique et autant pour revenir. Parce que ce sentier est sinueux et le dénivelé important, moins de gens l’emprunte. Même si ce site commence à acquérir la réputation qu’il mérite, vous pourrez contempler les paysages sans trop de monde aux alentours. Vous aurez l’occasion d’observer des condors, d’apprécier la diversité de la flore et de découvrir un peu plus la culture Inca.

4jours – 3 nuits

 

  1. Huchuy Qosqo : sur les pas des Incas

trekking Huchuy Qosqo

Trekking Huchuy Qosqo

 

En faisant ce trek vous revivrez le départ de l’empereur Viracocha fuyant l’envahisseur. Si son fils n’avait pas pris l’initiative de défendre l’actuel Cusco, Huchuy Qosqo serait probablement encore debout.

 

Vous pouvez faire ce chemin en 1, 2 ou 3 jours. Le faire en plusieurs jours vous permettra de passez des moments privilégiés chez des habitants de la vallée. L’avantage de ce trek est que vous croiserez principalement des lamas, des vaches et des moutons sur le chemin. Vous aurez une vue imprenable sur la vallée sacrée en contrebas et les sommets environnants, puisque le site archéologique culmine à 3600 mètres d’altitude.

Une alternative parfaite pour partager le quotidien de la population locale, randonner sur peu de jours proche de Cusco et emprunter une partie du célèbre Khapak Nan (réseau de voies incas dont plusieurs milliers de kilomètres sont aujourd’hui classées et protégées au Patrimoine Mondial de l’Unesco).

2 jours – 1 nuits

lire aussi : Huchuy Qosqo, « Seule l’Histoire n’a pas de fin »

 

  1. Lares : alternative entre train et marche pour aller au Machu picchu,

trekking lares

Trekking lares

Rien de tel pour se préparer à un trek que de se détendre dans les eaux thermales de Lares, vous serez d’aplomb pour commencer 3 jours de marche. Arrivés à Ollantaytambo, vous prendrez le train pour vous rendre au Machu Picchu. Vous déambulerez au bord de lagunes, longerez le massif de Urupampa et traverserez une partie de la vallée sacrée.

Lares est connus pour son artisanat, la plupart des habitants de la vallée sont fermiers ou tisserands. Avec un peu de chance une « mamita » vous laissera tisser vous-même une petite pièce de tissu.

4 jours – 3 nuits

 

  1. l’Ausangate et la montagne colorée

trekking Ausangate

Trekking Ausangate

Vous pouvez commencer le trek par la visite de Vinicunca, un des incontournables des alentours de Cusco plus connu à l’échelle internationale comme la montagne aux sept couleurs ou Montagne Arc en Ciel. Après ce petit bain de foule, vous vous écarterez des groupes de touristes pour vous diriger vers l’Ausangate, la montagne sacrée de Cusco (somment à plus de 6000 m). Le parcours s’effectue entre 4000 m et 5200m d’altitude. Les paysages seront montagneux vous passerez 3 cols à plus de 5000 mètres où les points de vue sont spectaculaires. Il y règne une atmosphère magique lorsque vous y arrivez dans un léger brouillard.
Une expérience très intense au vue de l’altitude permanente à laquelle vous vous trouverez, mais l’assurance de profiter de certains des plus beaux paysages andins avec pour seule compagnie quelques fermiers et alpacas.

5 jours – 4 nuits

 

Cela vous a donné envie de partir avec nous dans les Andes ?
N’hésitez pas à nous poser toutes vos questions, nous sommes là pour vous aider dans vos projets !

Nous pouvons vous accompagner dans votre aventure pour une expérience inoubliable.

Parce que Pasion Andina est votre spécialiste francophone du trekking dans les Andes …

http://www.pasionandina.com/voyages-par-type/voyage-trekking-1.html